ZOUFRIS MARACAS

A l’origine il y a les « p’tites chansons » de Vincent, écrites quand il était au chômage, aussi bien comme un message politique pour gueuler contre le monde tel qu’il est mais aussi comme un moyen de réfléchir à d'envahissants états d'âmes. Des textes qui font mouche et qui naviguent entre humour et poésie, écrits avec autant de hargne que d'autodérision mais surtout beaucoup de tendresse…

Puis vient l’autre Vincent, Micho, compagnon de galère depuis 15 ans avec qui Vin’s s’est déjà promené en Afrique et à qui il propose un autre voyage pour faire vivre ces chansons sur les terrasses du Sud de la France, de Montmartre et dans le métro parisien où ils sont de plus en plus connus et lèvent des rames d’applaudissement, fait rarissime pour des chanteurs du métro.
ZOUFRIS MARACAS

Facebook ZOUFRIS MARACAS