CADILLAC (Stupeflip Crou)

Il ne s’agit pas ici d’Antoine de Lamothe Cadillac, émigré au nouveau monde, dont le patronyme fut emprunté pour une marque d’automobile américaines superlatives, ni du paisible village de Cadillac en Gironde, d’où il était parti, mais bien de l’acolyte de King Ju dans l’entité Stupeflip.

Stupeflip ne fait rien comme les autres, et concasse rap brut, rock sale, variété hardcore, punk coloré et électro malade dans des albums richement enluminés qui soudent entre eux une confrérie d’aficionados qui ont pour Stupeflip un rapport qui s’apparente à la foi. Mais Stupeflip ne s’accommode pas des rythmes imposés par le show business, et accouche de sa musique quand ça lui chante, ce qui implique des délais parfois longs entre deux albums.

Le virus se propage, encore et toujours.
CADILLAC

Facebook CADILLAC